Le thème de Charles Baudelaire en Numérologie

baudelaire
Etes vous compatible avec votre chéri? La rencontre que vous venez de faire sera-t-elle la bonne? Quel est votre avenir amoureux et professionnel? Essayez gratuitement le Tarot de Marseille

baudelaire

Nombre de Personnalité  :  72 = 7 + 2 = 9Moi Intime : 30 = 3

Moi Extérieur = 42 = 4 + 2 = 6

Nombre d’Hérédité : 15 = 1 + 5 = 6

Nombre Actif : 12 = 1 + 2 = 3

Nombre de Vie ou Nombre Cosmique : XVI  La Maison Dieu

 

Ne soyez plus ce que vous croyez être, car aussi beau que puisse être votre rêve, il demeure en dessous de la réalité

Paroles du Maître Essénien, rapportées par Nicodème

 

Ici, est pris en compte uniquement le nom de famille, le nom de naissance qui est non seulement le bagage héréditaire, mais aussi le contexte d’évolution familial.

Il va jouer un rôle fondamental sur les modifications que le prénom va devoir intégrer. Ce peut être des plus, des atouts, des compléments, ou alors des antagonismes, des difficultés,

ou bien encore des obstacles.

B A U D E L A I R E
2 1 3 4 5 3 1 9 9 5 = 42; 4 + 2 = 6
Voyelles:   1 + 3 + 5 + 1 + 9 + 5 = 24 ; 2 + 4 = 6

Consonnes : 2 + 4 + 3 + 9 = 18 ; 1 + 8 = 9

 

Le Nombre d’Hérédité 6

Le Nombre d’Hérédité de Charles Baudelaire, est le 6. Ce qui indique, qu’il y a en lui de la générosité, de la charité, de l’humanité, de la bonté et de la compassion. Il engendre aussi de la détermination et   raison . Apport de bon sens, d’intelligence, d’esprit d’analyse et de justice.

Dans sa famille il existe un grand esprit de soladirité. Goût pour les réunions familial, et un intérêt pour l’art et l’esthétique.

Ce Nombre d’hérédité lui accorde le sens des responsabilités, du devoir et la quête d’harmonie,  d’affectif.  Engagements, équilibre, tout passe par un juste positionnement de l’ego et par des choix malaisés à faire avant de les rendre durables.

En résumé, apport; affectif, recherche d’équilibre, d’amour, d’esthétisme, de conciliation, de médiation, de sensibilité, d’ idéalisme, de doutes, d’hésitations et choix.

Le 6 en voyelles et le 9 en consonnes :

Le 6 en voyelles :Indique que sa sensibilité est déchirée entre le devoir, les responsabilités familiales, les obligations, les choix à faire, les tentations, les doutes, l’instabilité et les voeux pieux… Sa recherche d’idéal affectif passe par une fixité de ses objectifs, mais avec un besoin tel que sa personnalité varie, change et rompt plus souvent qu’elle ne se détermine, s’affirme et choisit durablement. L’évolution dés lors devient  fragile et lente.

Le 9 en consonnes : D’autant plus qu’il doit  ici évoluer sur un plan humanitaire, et où les actes réclament générosité, compréhension, dévouement, disponibilité, altruisme avec un dépassement des potentialités propres. Son émotivité et sa sensibilité se développent,   il est même courant de constater que l’oubli de soi , voire certains sacrifices, doivent être consentis, même pendant la jeunesse.

 

Sous Nombre 18 ( consonnes )

Ce nombre symbolise entre autres l’imagination et ses mirages. Des écueils, des embûches, des pièges, et des trahisons pour le commun des mortels. L’inspiration pour les poètes. 

Le 18, dans la symbolique des lames du Tarot correspond à La Lune  – indice d’illusions avec parfois des pièges. La « Lune » représente les aspects cachés et les zones d’ombre. Lié à l’image de la mère et au pouvoir de la femme, la « Lune » symbolise également la gestation, les émotions, la réceptivité, toutes les formes d’intuition mais aussi la passivité et les peurs. C’est une voie intérieure. Cet arcane peut cacher de bonnes ou de mauvaises surprises. Le 18 commande d’aller au-delà des apparences, de surmonter l’incertitude, de franchir les zones d’ombre en avançant au feeling. Importance de l’intuition et de la prudence. Ce nombre est lié aux fluctuations, aux changements (vie quotidienne mais aussi voyages, déménagement). Il apporte beaucoup d’imagination mais aussi une tendance au rêve ou aux erreurs de jugement dues aux illusions. . Ce qui implique : retards, déceptions affectives, mensonges, désagréments et souvent mirages matérialistes. Bien maîtrisé, ce sous-nombre est synonyme de sensibilité, d’accueil, d’attachement à la famille, de foyer agréable, de tolérance. De plus, cet arcane est souvent bénéfique sur le plan professionnel (succès, popularité). Le 18 symbolise l’homme (1) face au pouvoir matériel (8) devant apprendre à faire le tri entre les bienfaits et les mirages du monde matériel. C’est également l’homme face à ses émotions refoulées (8) censé apprendre à mieux gérer ce registre afin d’évoluer (9).

sous Nombre 24 ( voyelles )

Ce nombre symbolise entre autres un avenir et un succès avec l’aide d’une femme. Les relations féminines sont importantes. Mais souvent il y a des sacrifices affectifs (2 + 4 = 6).

Le 24 correspond à l’arcane du Tarot, la Dame de Bâtons. C’est la recherche d’harmonie qui prime. Amour, famille, sens des responsabilités et respects des valeurs sont les priorités. Le désir profond du 24 est la stabilité affective, mais quelques difficultés sentimentales momentanées sont probables avec parfois un éloignement de la personne que l’on aime par suite de changements dans la vie du 24. Ce sous-nombre peut être en rapport avec des obligations pesantes, à la nécessité de faire des sacrifices pour avancer. 

Bien souvent l’avenir du 24 est tributaire d’une aide féminine, d’où l’importance des relations féminines dans l’avancement professionnel et le succès matériel, cela peut être aussi la possibilité de recevoir l’aide d’une femme pleine de qualités pour gagner en stabilité et s’épanouir. Attention toutefois à ne pas pêcher par une conception de vie trop matérialiste

Sous Nombre 42 ( Hérédité 4 + 2 = 6 )

42 : Ce nombre symbolise entre autres un amour partagé. Dévouement et altruisme. Quelquefois, rivalités sentimentales. Dans la symbolique des lames du Tarot le 42 correspond au Deux de Coupes. Affinités et amour partagé, bienveillance. Le 42 aime être entouré. Il est accueillant, ouvert d’esprit et très généreux !Indice d’amitiés profondes, de douceur, de gentillesse, de charme discret. Fait souvent référence à une profession créative. Le 42 doit cependant se méfier de ne pas mettre en péril cet équilibre, cette sérénité en alourdissant inutilement ses responsabilités, en cherchant absolument à rendre service à son prochain. Mieux vaut se concentrer sur le bonheur présent et l’entretenir.

IL s’agit là de la somme de toutes les lettres du prénom, c’est par ce Nombre que nous réagissons, c’est lui qui nous distingue

C H A R L E S
3 8 1 9 3 5 1 = 30 = 3
Voyelles: 1 + 5 = 6

Consonnes: 3 + 8 + 9 + 3 + 1 = 24 ; 2 + 4 = 6

 

Le Nombre actif de Charles Baudelaire est le 3. Il nous indique qu’il y a en lui une sensibilité émotionnelle très forte qui le marquera de son empreinte toute sa vie, mais plus particulièrement dans le domaine professionnel.

L’idéal est donc pour lui d’exercer une profession artistique, ou dans les arts graphiques, ou encore dans la littérature.

Baudelaire a besoin d’être souvent encouragé et complimenté pour pouvoir accomplir pleinement son travail. De ce fait, il est très sensible aux compliments et à la flatterie, cela lui montre qu’il a de l’importance et que son entourage a besoin de lui.

Toutefois il possède une grande faculté d’adaptation, il comprend vite et peut donc prendre rapidement des décisions importantes, ce qui rend son esprit pratique, intelligent et rusé. Baudelaire est un homme d’un tempérament passionné et combatif, il est ambitieux et orgueilleux jusqu’à devenir vaniteux et avide d’éclats.

Le 3 est un Nombre Jupitérien, ce qui est un indice , plus ou moins développé d’une certaine originalité, d’une capacité d’invention, de création, d’expression et de communication tant verbale que littéraire ou artistique.

Baudelaire est un homme adroit, parlant bien et qui aime à profiter des plaisirs de la vie et à célébrer Épicure. Imaginatif, il lui arrive d’enjolivez, de dynamisez, renouvellent et offrant tant que possible un visage aimable et jovial. Son ambition n’est pas toujours visible tant il sait mettre les formes, mais les obstacles et les opposants à ces dernières n’ont qu’à bien se tenir. Baudelaire peut être capable de récupérer très vite en cas d’échec.

Généralement il n’apprécie pas la médiocrité, la mesquinerie ou les petitesses, fréquemment attaché aux apparences et au brillant social. En fait, il se compose d’un être extérieur séduisant mais reste lucide, et d’un autre être intérieur, plus émotionnel, plus sensible. C’est un personnage vif, intelligent et spontané, il peut lui arriver quelquefois de manquer de retenue, mais son esprit rusé fait qu’il est rarement dupe des apparences.

Baudelaire est un gourmand et un artiste, ne serait-ce que par goût ou par passion, c’est un personnage entreprenant et combatif, à qui il ne manque pas de sens pratique et il sait s’adapter selon les circonstances du moment.

Il restera longtemps instable sur le plan affectif, car il lui arrive de se disperser, cherchant constamment son idéal. Mais qu’importe, puisque ce Nombre apporte relations, contacts, saveur et chaleur humaine, même si en définitive le résultat ou le but demeurent masqué pour mieux les atteindre.

 

Le 6 en voyelles et le 6 en consonnes

Avec le 6 en voyelles, la sensibilité de Charles Baudelaire est déchirée entre le devoir, les responsabilités familiales, les obligations, les choix à faire, les tentations, les doutes, une certaine instabilité et les vœux pieux. La recherche de qualité affective passe par une fixité des objectifs, mais avec un tel besoin que sa personnalité varie, change et rompt plus souvent qu’elle ne se détermine, s’affirme et choisit durablement dans le temps. Dés lors l’évolution fragile et lente.

Le 6 en consonnes, indique que socialement parlant, aide et service, esthétique et conciliation sont à mettre au service de son entourage en premier lieu. Les responsabilités doivent s’assumer et les choix doivent s’opérer de manière durable quelques soient les obligations liées à la profession. Des litiges et des conflits peuvent intervenir, alors, quitte à rompre les ponts avec la famille, qui souhaiterait voire se perpétuer la profession parental

 

Sous Nombre 24 ( en consonnes )

Ce nombre symbolise entre autres un avenir et un succès avec l’aide d’une femme. Les relations féminines sont importantes. Mais souvent il y a des sacrifices affectifs (2 + 4 = 6).

Le 24 correspond à l’arcane du Tarot, la Dame de Bâtons. C’est la recherche d’harmonie qui prime. Amour, famille, sens des responsabilités et respects des valeurs sont les priorités. Le désir profond du 24 est la stabilité affective, mais quelques difficultés sentimentales momentanées sont probables avec parfois un éloignement de la personne que l’on aime par suite de changements dans la vie du 24. Ce sous-nombre peut être en rapport avec des obligations pesantes, à la nécessité de faire des sacrifices pour avancer. 

Bien souvent l’avenir du 24 est tributaire d’une aide féminine, d’où l’importance des relations féminines dans l’avancement professionnel et le succès matériel, cela peut être aussi la possibilité de recevoir l’aide d’une femme pleine de qualités pour gagner en stabilité et s’épanouir. Attention toutefois à ne pas pêcher par une conception de vie trop matérialiste.

Sous-Nombre 30 ( somme des lettres )

<Le 30 correspond à l’arcane du Tarot, le Quatre de Bâtons. Ententes et / ou alliances professionnelles favorables, cette vibration favorise des réalisations fructueuses, sérieuses et stables souvent liées à un sens créatif très important et à un certain souci de perfection. De fortes possibilités d’épanouissement reposant sur une base stable et créative. Des prédispositions artistiques et des facilités pour communiquer et s’exprimer. Le 30 doit éviter la dissimulation, l’obscurantisme et l’arrivisme. 

Ie Moi Intime indique les motivations profondes internes, les espoirs. C’est le jardin secret, la sensibilité intérieure, les aspirations, la face cachée de l’iceberg, c’est l’impulsion de l’âme, l’inconscient.

Ce Nombre joue un rôle important dans la vie affective, en fait c’est même là son champ d’action le plus remarquable, mais non le seul. 

Connais-toi toi même. Socrate

Le Moi Intime de Charles Baudelaire est le Nombre 3. 

Ici Baudelaire est poussé à s’exprimer. Il apprécie les choses plaisantes de la vie et notamment les loisirs, c’est un personnage qui aime se construire un environnement beau et coloré. L’accent est mis sur la conscience et sur la nécessité de s’exprimer pleinement, d’extérioriser ses émotions, de nouer des relations et d’échanger. 

La vie sociale et ses fastes est importante à ses yeux, il aime être en bonne compagnie, il a d’ailleurs un sens inné de la communication. Cet aspect extraverti peut aussi se manifester au travers de ses créations. Qu’il s’agisse d’écrits, de paroles, de gestes, de musique, de peinture, de théâtre, créer est un besoin pour lui.

L’art, la beauté le stimule, il aime varier ses centres d’intérêts et il est important pour lui de laisser son inspiration, son imagination le guider.

Baudelaire a un goût certain pour la séduction et il cherche toujours à donner une bonne image de lui-même. Il y a en lui un fort besoin des autres, de leur présence et de leur approbation, ce qui le poussera à l’échange et à la recherche de popularité, mais aussi à certains excès tels que : la superficialité, la critique, l’hypocrisie, les promesses non tenues, la susceptibilité, il y a aussi un besoin d’occuper le devant de la scène.

Sa force réside essentiellement dans sa spontanéité, son authenticité et sa créativité à condition toutefois de terminer ce qu’il a commencé. Bien entendu, toutes ces tendances peuvent être affirmées ou infirmées par d’autres aspects importants du thème et plus particulièrement par le jour de naissance, le Moi extérieur et le Nombre de personnalité.

Sous-Nombre 30 ( somme des lettres )

Le 30 correspond à l’arcane du Tarot, le Quatre de Bâtons. Ententes et / ou alliances professionnelles favorables, cette vibration favorise des réalisations fructueuses, sérieuses et stables souvent liées à un sens créatif très important et à un certain souci de perfection. De fortes possibilités d’épanouissement reposant sur une base stable et créative. Des prédispositions artistiques et des facilités pour communiquer et s’exprimer. Le 30 doit éviter la dissimulation, l’obscurantisme et l’arrivisme. 

 

En résumé 

Charles Baudelaire aspire à une vie faite de communication, d’expression, de créativité, de plaisirs et d’amitié. Il souhaite s’extérioriser en utilisant son potentiel créatif. Il aime célébrer Épicure, échanger et vivre pleinement, recevoir, être entouré, donner et se donner du bon temps, être plus charnel que sexuel, il vie avec ses sens.

Il a besoin d’être reconnu, apprécié et populaire. Les relations humaines et tout ce qui appartient à la bonne intelligence entre personnes et aux rapports sociaux, au côté positif de l’existence lui sont vitaux.

Il est évident qu’il possède un tempérament artistique et un goût certain pour le beau, c’est pour cela d’ailleurs qu’il attache de l’importance à son apparence physique. C’est également un beau parleur, il sait capter l’attention et la recherche, comment alors ne pas succomber à ses sourires et à son verbe ?

Généralement il se dégage de lui une certaine jovialité, de la chaleur, de la gentillesse et de la joie de vivre, du moins dans son apparence  extérieur et de l’image qu’il veut donner à son entourage, car il est souvent timide. Son charme attire, amateur de relations et bon ami, on recherche sa compagnie. S’il lui arrive de subir un échec, il reprend vite le dessus, récupérant ses forces en dépit de sa fragilité émotive profonde. Généreux, il apprécie ses semblables, rejetant mesquins, hypocrites et pessimistes. 

Séducteur et charmeur, Baudelaire aime plaire, il est capable de donner beaucoup d’amour, à la condition toutefois que l’on respecte son indépendance et son besoin de liberté personnelle. Volage, il mettra du temps avant de vivre une union, choisissant sur des critères raisonnés, esthétiques, représentatifs, valorisants, non sans un certain prestige. C’est dans cette mesure qu’il n’ira pas voir ailleurs. Grand amoureux des jeux de l’amour, il est sensuel et gourmand, curieux et novateur à l’occasion, très attiré par le sexe opposé, il savoure l’imprévu…

Sur un plan positif Baudelaire a une attitude sociable et optimiste, sachant faire preuve d’enthousiasme, de générosité, du sens de l’amitié et de la convivialité, même si quelquefois une trop grande franchise choque son entourage. Créativité, esthétisme, inspiration, imagination, sensibilité accrue et gentillesse font partie intégrante de sa personnalité profonde.

Sur un plan négatif Baudelaire est capable de faire preuve de superficialité, de mondanités, de snobisme, de coquetterie, de vantardise, d’intolérance, d’orgueil, de susceptibilité à fleur de peau, d’impatience, de caprices, d’un esprit très critique, de s’adonner aux jeux de hasards et d’autoritarisme ainsi que d’éparpillement dans sa vie affective.

 

Le Moi extérieur correspond à la somme des consonnes de l’identité. Il indique notre potentiel de réalisation sur le plan matériel, nos habiletés pratiques, nos talents et nos dons.

Le Moi Extérieur symbolise notre manière d’être dans la vie professionnelle et sociale. C’est l’image que nous donnons et la façon que les autres perçoivent de nous, notre apparence, notre façade en quelque sorte. Un être qui ne nous connaît pas, nous percevra, nous ressentira au travers de ce filtre qu’est le Moi Extérieur. C’est la face visible de l’iceberg, à l’inverse du Moi Intime.

La chance et la malchance dépendent largement d’une attitude intérieure face à l’existence et face aux autres. Pierre Daco

Le Moi Extérieur de Charles Baudelaire est le Nombre 6

Ce Nombre indique ici que les besoins prioritaires de Baudelaire sont avant tout l’harmonie, l’échange, l’équilibre, le raffinement et que l’on respecte ses options pacifiques et conciliantes.

Baudelaire n’aime pas la pression pas plus que l’agressivité, c’est un personnage qui rend service spontanément mais qui n’apprécie pas les surcharges d’obligations. Ce qui peut être délicat dans le cas présent puisque le Nombre 6 est la vibration des responsabilités, de l’assistance à autrui, de la vie de famille. L’harmonie émotionnelle, affective et la paix sont nécessaires à son équilibre, ils forment la base stable dont Baudelaire a besoin.

Ses pensées se tournent naturellement vers les autres et les besoins de ses proches, il est d’un tempérament prévenant, conciliant et serviable. Ce sentiment de devoir, d’apporter à autrui, semble être une partie intrinsèque de sa nature. Malheureusement certaines personnes de sont entourage interpréteront ces qualités comme une forme de faiblesse inadaptée à un monde froid et dur. Il cherchera à les détromper en montrant que noblesse de cœur rime aussi avec puissance.

Lorsque Baudelaire se recentre sur lui-même, il aura le réflexe de prendre ses responsabilités et de les assumer avec droiture et conscience. On trouvera en lui quelqu’un de chaleureux, il sera un refuge pour ceux qui ont besoin d’assistance, de conseils ou encore d’attention.

Il ressent l’intime besoin d’établir l’harmonie avec son entourage et s’i il n’y parvient pas, cela peut le déstabiliser. Dés lors, il serait bon qu’il n’accepte pas trop facilement tous les engagements qu’ils soient matériels ou moraux, car un excès de responsabilités finirait par lui faire perdre son efficacité. Baudelaire peut être parfois amené à mentir, surtout dans des situations embarrassantes parce qu’il ne sait pas dire non à ceux qui le sollicitent.

Pour lui, le sens du devoir, de la justice et la recherche d’harmonie constituent ses domaines de prédilection. Les amis seront très importants, d’autant qu’il est particulièrement sensible à l’approbation et aux éloges que ceux-ci lui prodiguent. Souvent il croit savoir ce qui est bien pour les autres et intervient même si il n’y est pas invité, ce qui peut parfois gêner. Son équilibre et son bonheur passent par une meilleur acceptation de lui-même et des autres. Il ne doit surtout pas essayez de prendre la misère du monde sur ses épaules, il doit penser avant tout à son propre bien être.

Baudelaire s’efforce de vivre selon les conventions de la société, mais il sait modifier son attitude lorsqu’il s’agit de répondre à un besoin immédiat et plus particulièrement s’il s’agit de venir en aide à autrui. Il doit veillez cependant à ne pas s’impliquer dans des relations d’interdépendance trop complexes, cela entraverait sa liberté.

Charles Baudelaire est un être particulièrement sensible à l’atmosphères des lieux et des personnes, il peut même parfois devenir très soupçonneux ou au contraire crédule face à un nouvel interlocuteur. Si, il vient à se sentir agressé, que sa base émotionnelle se trouve menacée, il peut alors devenir parfaitement illogique. 

Il supporte difficilement que l’on puisse rejeter son aide ou que sa gentillesse naturelle soit interprétée de façon négative. Généralement, si il s’aperçoit que sa démarche est assimilée à une attitude intéressée ou alors que l’on cherche à l’exploiter, il se sentira profondément offensé et ne manquera pas de le faire savoir à son entourage par une attitude d’indignation et de rejet, conforme à ses élans de franchises. Il devra dés lors se méfier des ambiances et des personnes négatives, car y étant très sensible il peut facilement sombrer dans la mélancolie, voire le découragement même si c’est du court terme. Il se doit de s’éloigner de ces personnes qui gâchent trop souvent sa bonne humeur.

Face aux conflits et heurts, Baudelaire possède une stratégie presque chevaleresque. En effet pour sauvegarder l’harmonie apparente qui lui sied tant, il à pour réflexe naturel afin de désamorcer le dit conflit à céder ou à faire des concessions sur certains points. Il mettra en avant ses principes moraux, en adoptant un comportement civilisé et conciliant pour ramener à la raison ou à son raisonnement son adversaire.

Charles Baudelaire est capable de tout pardonner. Certes, cette stratégie est efficace à condition toutefois que les protagonistes soient convaincus du bien fondé de ses arguments. Pour que Baudelaire réagisse plus violemment, il faut vraiment que son adversaire est épuisé sa patience ou encore violé certaines valeurs morales auxquelles il tient. Mais dés lors que les limites du tolérable sont franchies, il devient inflexible estimant que l’attitude de son adversaire présente un danger pour la communauté. Cette attitude entière et puissante, ferme est assez surprenante si on le connaît mal.

Toutefois cette limite à ne pas franchir n’est pas toujours très facile à déterminer, d’autant qu’il pardonne et oubli facilement. Ce flou qui entoure sa personnalité apparente, permet à des personnes suffisamment sournoise de le manipuler à loisir en veillant bien sur à ne jamais transgresser, du moins durablement ou trop nettement ses limites, en faisant jouer sa fibre sentimentale ou en évoquant le bien commun. Il devra alors apprendre à mieux évaluer les gens qui l’entourent.

En amour, la base profonde de Baudelaire est avant tout sentimentale, idéaliste, prévenante et protectrice. Pour lui l’harmonie émotionnelle est nécessaire à son épanouissement sexuel. D’ailleurs son équilibre général dépend en grande partie de son équilibre sentimentale et de l’harmonie qu’il saura faire régner autour de lui. Tout ce qui peut mettre en péril cet équilibre, les discordes, les conflits lui déplaisent au plus haut point.

Sur le plan affectif, il ne fait que rarement des remarques désobligeantes, mais celles-ci peuvent êtres piquantes. Il est capable de faire preuve d’une réelle et sincère affection, pouvant l’amener à des sacrifices. Si le doute vient à entacher une relation, il peut devenir possessif et jaloux, vindicatif voire même à éprouver du rejet pour l’être aimé. Très attiré par la beauté, il est très gourmand et sensuel. Il a besoin de confort et de volupté. Il aime faire plaisir en prodiguant aides et affection. Le jour où il trouvera la compagne correspondant à son idéal, le foyer  peut devenir une source de joie.

 

Sous nombre 42

42 : Ce nombre symbolise entre autres un amour partagé. Dévouement et altruisme. Quelquefois, rivalités sentimentales. Dans la symbolique des lames du Tarot le 42 correspond au Deux de Coupes. Affinités et amour partagé, bienveillance. Le 42 aime être entouré. Il est accueillant, ouvert d’esprit et très généreux !Indice d’amitiés profondes, de douceur, de gentillesse, de charme discret. Fait souvent référence à une profession créative. Le 42 doit cependant se méfier de ne pas mettre en péril cet équilibre, cette sérénité en alourdissant inutilement ses responsabilités, en cherchant absolument à rendre service à son prochain. Mieux vaut se concentrer sur le bonheur présent et l’entretenir.

En résumé :

Baudelaire semble être quelqu’un de doux, sociable et pacifique, poursuivant un seul but, essentiel pour lui, la recherche d’harmonie, d’équilibre et d’entente. Il aime la beauté, l’esthétique et un confort sécurisant. Il peut secourir, aider, conseiller, jouer les médiateurs et conciliateurs, mais moins bon praticien. Il est assé irrégulier dans ses efforts et son travail, mais ses coups de collier sont remarquables.

Il accepte difficilement la routine et la monotonie, il peut lui arriver quelquefois de manquer de rigueur et de stabilité personnelle. Il a besoin d’être entouré, compris, tout cela dans une ambiance vitalisante. Il possède un fort sens du devoir. Baudelaire, sait avec aisance convaincre, par de belles paroles. Généralement c’est un personnage qui assume ses responsabilités, mais c’est plus par besoin de se sentir utile, apprécié et aimé. Très sensible, il a également besoin de stabilité et d’encouragements. Dans le cas contraire, il hésite, change de direction et devient quelquefois illogique. En fait il doit apprendre à choisir, tant pour lui que pour les autres, et s’y tenir à long terme, mais là c’est beaucoup moins évident.

Les qualités qui ressortent de son Moi Extérieur sont :  La sociabilité, la compréhension, l’écoute, la médiation, les conseils, la serviabilité, un certain sens des responsabilités et du raffinement.

Les défauts possibles: Il peut se laisser influencer, être empris aux hésitations, incertitudes, doutes, avoir des impulsions irréfléchies, manquer de rigueur ou alors être un peu trop perfectionniste. A cela et du fait qu’il n’y a pas de 6 dans la grille d’inclusion de Baudelaire, il existe des risques de laisser aller, de paresse, de nervosité, d’utopies et sur le plan affectif une possessivité étouffante.

 

Le Nombre de Personnalité , correspond à la somme des lettres du prénom et nom de famille. Il exprime notre manière d’être, notre mode de fonctionnement avec notre environnement et avec les autres. C’est notre personnalité de base, que vient coloré le Moi Intime et le Moi Extérieur. C’est notre potentiel d’expression. C’est un Nombre très important pour cerner le comportement social d’une personne et pour l’aider à s’orienter dans sa vie.

Ce Nombre symbolise également un but psychologique à atteindre, ce qui doit être vécu dans cette vie et les possibles. C’est la valeur clé de la numérologie

Il est si doux d’être aimé pour soi-même. Beaumarchais

Le Nombre de Personnalité de Charles Baudelaire est le Nombre 9

Ici Baudelaire apparaît comme quelqu’un ayant une grande sensibilité, c’est même le fondement de sa personnalité. Dévouement, altruisme, sens relationnel, dons artistiques et littéraires, créativité, culture, inspiration et imagination, idéalisme et sens de la justice, tout cela existe dans ce Nombre de personnalité et en Baudelaire.

Le monde intérieur de Baudelaire est riche et passionné, il est à l’aise dés lors qu’il s’agit de grands idéaux ou de grands espaces. Il lui arrive même d’avoir une bonne vue global des êtres et des choses. Il lui arrivera aussi de développer cette faculté pour anticiper le futur. En fait il n’est pas évident de le décrire, car la vibration du 9 est celle qui possède le plus d’ouverture et de composantes possibles.

Ainsi Baudelaire peut être poussé à s’instruire de façon autodidacte, à être avide de connaissances intellectuelles et même spirituelles. Aux yeux des autres, il sera perçu comme une personne cultivée, intelligente aux idées larges et peut-être même avant-gardiste. Un des autres aspect d’une personnalité 9, va le pousser dans la voie de la générosité, de la compassion et du secours à autrui. Dés lors Baudelaire va exprimer ses qualités, tout d’abord auprès de son entourage proche, puis à plus grande échelle, tel un humaniste toujours prêt à se mettre au service d’une grande et noble cause.

Là il exprime un autre aspect de la personnalité du 9 et qui touche à l’ambition, au désir d’élévation spirituelle, d’ouverture sur le monde, sur les idées, qui, allié à ses élans idéalistes et à son aisance verbale lui confère un rayonnement personnel indéniable. Mais quoiqu’il en soit Baudelaire reste quelqu’un qui dispose d’une grande sensibilité et de beaucoup d’humanisme. Ce qui lui donnera cette ouverture d’esprit et le plaisir de faire plaisir, comme s’il avait dépassé le besoin effréné d’accumuler des possessions. Sa sensibilité est d’ailleurs à l’origine de son don pour les arts, même l’art de recevoir des invités ou pour toutes autres activités nécessitant finesse et créativité. Il faut savoir que beaucoup d’artistes talentueux possèdent la vibration 9.

Avec un Moi Intime 3 et un Moi Extérieur 6 ( 3 + 6 = 9 ) nous avons ici des indices de : création, d’expression, de générosité, de spontanéité, le côté humaniste du 9 recherche l’harmonie sensible agréable et chaleureuse. Les potentialités pour Baudelaire sont grandes, mais il lui est nécessaire de choisir à bon escient et de se tenir à ses options sans se disperser.

Afin que Baudelaire soit efficace dans son travail, il a besoin de motivation et d’encouragements. Il lui est nécessaire d’être passionné pour ce qu’il fait, quitte à se créer un mythe, un monde imaginaire où il aura sa place et où sa curiosité naturelle sera satisfaite. Il lui faut une part de rêve, de fantaisie avec des possibilités d’ouverture au-delà des limites établies. Une chose très importante pour Baudelaire est la Liberté…

Il n’aime pas ce qui enferme, ce qui limite ou restreint. L’une de ses plus grandes qualités est cette capacité qu’il a , à saisir les grandes lignes, à assimiler rapidement les choses, là où les autres se perdent dans les détails. Il possède une vision synthétique et humaine, ce qui lui permet avec une certaine aisance de mettre en évidence et de façon claire certains dysfonctionnement et d’être ainsi de bon conseil.

Pour que Baudelaire soit efficace dans son travail, il est impératif qu’il croit en celui-ci, dans le cas contraire il manque de sens pratique. Toutefois, et si toutes les conditions dont Baudelaire a besoin sont réunies, la réussite peut être précoce. Il peut lui arriver de se laisser influencer par ceux qui sauront faire vibrer la bonne corde chez lui. Mais si l’objectif proposé est contraire à ses aspirations, à sa fierté et à ses valeurs, il y a peu de chance qu’il se laisse entraîner.

Les excès de sa personnalité sont l’émotion et la générosité. Dans un premier temps, il faut retenir une certaine crédulité mais également une tendance à se disperser et à avoir des actions contradictoires. Baudelaire éprouve une certaine nervosité, des angoisses et des doutes existentiels, surtout lorsque son monde intérieur s’emballe du fait de sa trop grande sensibilité.

De ce fait et plus que tout autre il lui est nécessaire de se protéger psychiquement de l’agressivité extérieure. Sinon il cours le risque de rencontrer sur sa route amertume et découragement.

Il faut savoir qu’une vibration 9 incite à s’élever, à s’ouvrir aux autres, à devenir un exemple pour autrui et où l’on doit s’assumer positivement.

Pour Baudelaire et en amour, c’est la passion, l’idéal et le perfectionnisme qui prime, dés lors sa vie sentimentale devient difficile. Il peu avoir du mal à trouver la partenaire qui répond à ses attentes, à ses besoins et il est fréquemment déçu si cette dernière s’avère être moins idéale qu’il ne le pensait au départ et si elle ne partage pas sa vision de la vie. En fait, ici le problème de Baudelaire, est qu’il tombe amoureux d’un idéal avant de de tomber amoureux d’une personne. D’où l’intérêt pour lui d’être précis et objectif dans sa quête. De plus il a toujours besoin de preuves d’amour, cela le rassure et il en devient encore plus affectueux. Ses qualités de dévouement sont par ailleurs très appréciées.

Sur le plan professionnel, Baudelaire est à l’aise dans tout ce qui touche les relations humaines, les projets altruistes et les voyages. Ses domaines de prédilection sont le sociale, le médicale, la défense juridique, la lutte contre les grands fléaux.  Ainsi il ferait merveille dans l’enseignement à grande échelle, écrivain, professeur, orateur voire même ecclésiastique ou encore dans les secteurs artistiques et culturels comme la musique, la peinture ou le théâtre. D’autres domaines tels que l’archéologie, l’histoire des civilisations et l’exploration sont susceptibles de l’attirer.

Par contre, l’administration, les finances, le commerce ne lui conviennent pas. Baudelaire a besoin d’un minimum de vocation, il doit être passionné par ce qu’il fait.

Il est important de préciser que le choix d’une profession ne dépend pas uniquement du Nombre de Personnalité. Le Moi Intime, le Jour de naissance et le Chemin de Vie sont généralement liés à cette décision et orientation professionnelle.

 

Sous Nombre 72 ( 7 + 2 = 9 )

Le  72, correspond à l’arcane du Tarot – Quatre de Deniers. Indique que la réussite matérielle s’obtient grâce au travail et au mérite personnel. La détermination, l’intelligence et la cohérence permettent au 72 d’obtenir petit à petit le succès. Stabilité des acquis, sécurité financière, spéculation fructueuse à long terme. C’est la prudence qui doit dominer car la prise de risque excessive est déconseillée sous ce nombre. La chance n’est pas absente et permet quelques accélérations bienvenues. Générosité, cadeaux reçus et une certaine popularité.

 

En résumé :

Ici nous avons à faire à une personnalité forte avec des tendances altruiste, généreuse, animée par un grand idéal. Cette personnalité est faite pour transmettre, donner et se donner, en s’efforçant de paraître calme et de maîtriser une hyperémotivité sans toujours y parvenir. Une personnalité réservée, discrète, voyageuse et réfléchie, qui peut être soit prudente soit téméraire.

Avec ce Nombre de personnalité, Baudelaire peut apporter beaucoup, assister, conseiller, guider et enseigner une certaine forme de sagesse. Il est composé de dévouement et de crédulité, d’écoute et de passion. Baudelaire a besoin de découvrir, d’amasser des connaissances, de connaître des expériences, en somme d’élargir ses horizons.

S’il a décidé de se battre pour une bonne cause, il peut poursuivre son but avec opiniâtreté, même si la réalité lui démontre le contraire. Mais cela ne l’empêche pas de virer de cap si son intuition lui indique un changement nécessaire. Baudelaire fais souvent cavalier seul car il accepte mal l’autorité. Il est plus introverti que réellement démonstratif, poursuivant ses utopies, il peut être aussi vif qu’angoissé, aussi noble que présomptueux, en fait ses humeurs sont cyclothymiques le faisant passer de l’enthousiasme à la dépression, du discernement aux errances, généralement à cause de déceptions ou de désillusions. Baudelaire vibre et demeure un éternel hyperémotif.

Sur le plan affectif il est très souvent inquiet. C’est un romantique, un idéaliste, attentionné c’est un écorché vif qui est en quête de l’amour unique, transcendantal, dans lequel la réciprocité doit être entière. Il demande sans cesse des preuves d’amour, en angoissé et hypersensible qu’il est, cela le rassure. Sa partenaire il l’idéalise, la projette. Fréquemment sa sentimentalité étonne, sa profondeur attire et son intensité désoriente. Il faut l’aimer, le rassurer et le lui prouver constamment. Dés lors il rend au centuple. Mais Baudelaire est-il fait pour aimer une seule personne, ou l’humanité entière ?

 

Tout est prêt à condition que notre esprit le soit… Shakespeare

Le Nombre du Subconscient 

Ce nombre nous indique notre réaction première face à une difficulté ou un inattendu. Il correspond à l’élan instinctif, notre premier mouvement, la partie de l’inconscient qui nous fait réagir. Ce Nombre peut être considéré comme le révélateur de la face cachée d’une psychologie.

 

Le Nombre du Subconscient de Charles Baudelaire est le 7

Face à un évènement inattendu ou à une difficulté, Charles Baudelaire a tout d’abord tendance à ruminer en secret , puis à s’enflammer pour raisonner peu après. En fait il va réagir instinctivement de façon impulsive sans se soucier de son environnement y étant parfaitement indifférent dans ce cas précis. Il lui arrive également de se réfugier soit dans des paradis artificiels ( alcool, tabac, drogue… )soit dans la prière, la méditation ou opter pour un certain isolement.

Le Nombre d’Équilibre

Ce Nombre indique comment l’être peut se stabiliser, s’épanouir et se réaliser dans une certaine harmonie en atténuant les tensions ou les diverses parties antagonistes qui nous constituent. C’est la façon de faire face pour mieux se réaliser.

Le Nombre d’Équilibre de Charles Baudelaire est le 5

Baudelaire trouve son équilibre avant tout dans la liberté personnelle, dans l’indépendance, mais sans excès. C’est au travers de la mobilité et des transformations ainsi que des voyages, des découvertes, de la communication et des contacts qu’il peut prétendre à l’équilibre. Mais il lui sera également nécessaire de réfréner ses élans idéalistes affectifs, la perfection n’étant pas de ce monde. Il lui faudra s’adapter et devenir plus sociable.

 

Riche d’enseignements le jour de naissance n’est pas du au hasard. En effet ce jour nous imprègne de son influence, il est en rapport avec l’aspect productif, c’est en quelque sorte la force active dans le domaine des réalisations concrètes, la résolution des problèmes tant dans les rapports sociaux que professionnels.

Charles Baudelaire est né un 9, cette vibration lui confère de la générosité, une ouverture d’esprit et un désir de plus grand, d’élévation qui dépasse le cercle étroit de l’ego. Il aime faire plaisir et souhaite donner une dimension plus grande à sa vie.

Un jour de naissance 9 est souvent lié à un personnage d’envergure, doué de talent et qui peut atteindre la célébrité. Il confère des aptitudes et des qualités variées, mais généralement cela ce rapporte à des idéaux, à la création artistique ou altruiste. Nous avons à faire ici à un personnage sensible et compatissant, très attiré par le savoir.  Les qualités inhérentes à ce Nombre peuvent trouver leur expressions dans des domaines divers tels que la musique, le dessin, l’écriture, l’art culinaire, la recherche scientifique, l’ésotérisme ou encore l’enseignement.

Idéaliste et large d’esprit Baudelaire peu parfois dédaigner les obligations matérielles. Bien que motivé par les grandes causes, il tient à garder du recul et fera preuve d’un certain détachement, il préfère être la lumière qui éclaire à sa manière, qui aide autrui plutôt que de s’impliquer dans un groupe , dans une assemblée.

Si l’on vie négativement ce Nombre, il pourrait amener à différents travers tels que l’oubli de soi suite à trop d’élans de générosités ou trop compatissants, d’avoir une émotivité un peu trop envahissante, de fuir les réalités, de sombrer dans des états dépressifs ou encore de manquer d’attention pour sa partenaire.

Le mois d’avril – 4 –

Ce mois 4, indique que Baudelaire adopte une attitude personnelle relative au besoin de se stabiliser, de se construire, de montrer qu’il est un être solide et utile. Il existe ici un fort besoin d’intégration sociale.

L’année de Naissance

Année 1821 = 1 + 8 + 2 + 1 = 12 = 3

Ici avec une année natale 3, Baudelaire ressent le besoin d’avoir des rapports intelligents, c’est aussi un besoin de communiquer, de créer, il aime montrer son savoir. L’un de ses plus grands regrets est de constater que les gens communiquent peu entre eux.

Afin de pouvoir s’exprimer et communiquer ses pensées, ses idéaux il devra concéder à certains sacrifices, et rencontrera quelques épreuves pour progresser.

Douter systématiquement de tout et croire systématiquement en tout, sont deux attitudes identiques qui nous dispensent de réfléchir. Henri Poincaré

Le Défi Intime : 4

Avec ce défi 4, Baudelaire doit apprendre la rigueur, la méthode, la logique et la persévérance. Il doit construire patiemment et solidifier les structures de bases. Il est salutaire pour lui d’accepter les rigueurs du travail pour qu’il puisse développer la force qu’il a en lui et qui ne demande qu’à se manifester concrètement.

Il lui faut donc réaliser son travail, au jour le jour, sans fuir la réalité et les difficultés, ni maugréer. Il doit être constructif et porter son attention jusqu’au moindre détails, sans faire preuve de mesquinerie, ni de sectarisme limitatif. Surtout ne rien remettre au lendemain et passer outre le sentiment de limitation qui peut bloquer l’action concrète.

Le Défi de Réalisation : 6

Ici Baudelaire doit apprendre à concilier, à ajuster, à trouver l’équilibre et l’harmonie, à créer un foyer paisible et agréable. Mais il doit également apprendre à écouter, à aider et jouer les médiateurs en assumant ses responsabilités, sans tergiversations ou changement d’orientation. C’est à ce prix qu’il pourra trouvez la stabilité affective et l’épanouissement de ses qualités.

Le Défi de Personnalité : 2

Le défi de personnalité 2, parle d’union, des relations et des rapports avec autrui. Ici Baudelaire doit apprendre à maîtriser et canaliser sa trop grande sensibilité pour la muée en force. Si il ne le fait pas cette sensibilité le rendra dépendant, soumis et en état d’infériorité. Mais en revanche l’écoute, la perception, la qualité de l’aide apportée peuvent affermir. Il lui faut seulement en prendre conscience, sans faire preuve de trop d’exigences ni de sélectivité pas plus de passivité dans les relations avec les autres.

 

La Pierre Angulaire

La Pierre Angulaire correspond à l’initiale du prénom, elles le point de départ de votre caractère, c’est l’une des caractéristiques premières de celui-ci.

L’initiale du prénom est le C

Le C est une lettre expressive, communicative et ouverte. En effet l’énergie de cette lettre permet d’accroître le potentiel de communication et d’expression. Le -C- accorde de l’imagination, de l’intuition et de la chaleur humaine. Cette lettre est très favorable pour les rencontres sociales et tout ce qui touche aux domaines de la créativité, cela peut être la naissance de nouvelle idées, d’écrits, de nouveaux projets et même de la naissance d’un enfant.

Le –C– accorde également un certain plaisir des sens et du charme, mais parfois teintés d’artifice ou d’une tendance à se disperser. C’est l’amour de l’esthétique, des arts et de la beauté. Il faut par contre éviter de se replier sur soi-même ou de gaspiller ses énergies.

La première voyelle du prénom 

Cette lettre indique les réactions premières et révèle la sensibilité intime d’un être, sa motivation de base.

La première voyelle du prénom est le A

Le A est une lettre mentale, et qui indique ici une sensibilité faite de cérébralité, d’un fort besoin de s’affirmer. C’est le ; je veux, je voudrais, créer, entreprendre, décider, mais avec indépendance et affirmation de soi. Tout comme le 1, cette lettre donne du courage, de la volonté et de la fermeté.

L’initiale du nom

L’initiale du nom révèle la personnalité extérieure, le comportement social, les réactions vis-à-vis de l’environnement. C’est ici plus le monde des apparences tant professionnelles que relationnelles. Ou encore comment on atteint ses objectifs.

L’initiale du prénom est le B

Le B est une lettre émotive, qui indique que l’on tend, cherche une collaboration, une union teintées d’encouragements, on souhaite assister, aider avec chaleur et compréhension. Mais dans un univers paisible, équilibré et serein. C’est au travers des autres que l’on avance.

La dernière lettre du nom 

La dernière lettre du nom est le E ; indique un apport de dynamisme, de communication, de liberté, de mouvement, de voyage, d’énergie et d’impulsivité.

 

Chaque instant de notre vie peut-être considéré comme une occasion de renaître, libre des intrusions de notre passé et des anticipations du futur. Dr. G. Jampolski

Étoile de Vénus – Inclusion lettres 

A Chaque fois que l’on trouve un Nombre, comme le Nombre d’Hérédité, le Nombre Actif, le Moi Intime, le Moi Extérieur, le Nombre de Personnalité, ou encore le Chemin de Vie, les Cycles de Vie, les Réalisations de Vie, etc… nous devons nous référer à cette grille pour voir comment le Nombre en question est teinté.

C’est là un point essentiel qui permet de mieux cerner la personnalité, d’affirmer ou d’infirmer certains aspects du thème et de voir comment l’être assume ses Nombres personnels.

 

Il y a 4 lettres de valeur 1

Ici Baudelaire aurait parfois tendance à se buter, à vouloir imposer ses idées, à prendre la direction des événements, à dominer ou à avoir raison. Certes ce n’est dénué ni de courage, ni d’énergie, mais ni d’obstination ou d’égocentrisme pour le moins.

Il serait bénéfique pour lui de calmer ce désir impatient et impérieux de s’affirmer. Le fond de son caractère est en principe droit, carré, intègre, loyal, fidèle, organisé, entier, parfois un peu trop direct ou catégorique semble-t-il. Baudelaire semble posséder des côtés pratiques, précis, concrets. Mais il doit rechercher l’équilibre, croire dans les vertus du travail.

Généralement Baudelaire déteste le dilettantisme, le gaspillage et les pertes de temps. Rien apparemment ne s’oppose à l’action de construire avec indépendance, sans trop de difficultés personnelles.

Chez Baudelaire calculer et  prévoir, c’est presque inné. Mais il lui convient de savoir se relaxer de temps à autre, de développer sa communication et le sens du contact humain avec une plus grande souplesse et moins d’autoritarisme.

 

Il y a 1 lettre de valeur 2

Là Baudelaire ne compte que sur lui-même. Il arrive parfois qu’il existe une certaine dualité entre le besoin d’initiative et celui de coopérer. Il peut tout à fait s’affirmer dans des domaines où interviennent la collaboration et même la sensibilité.

Il est fort possible que sa mère lui ait semblé être parfois dure, s’occupant d’elle-même plus que des autres, une femme de tête, souvent en avance sur son époque. Il est possible même qu’elle ait eu une expression plutôt masculine. 

Baudelaire semble plus individualiste que collectiviste, il a du mal à s’ intégrer dans un groupe, comme à en partir d’ailleurs. Du fait de ses exigences, de ses réflexes, de son impulsivité, de timidité et d’une attitude autoprotectrice, il faudrait mieux qu’il sélectionne les personnes de son entourage   plutôt que de fermer sa porte.

L’esprit d’équipe n’est pas son fort. Toute forme d’association ou d’union peut dés lors poser un problème. Pourtant il suffirait d’accentuer un peu son sens de la diplomatie et une plus grande adaptabilité. L’équilibre yin-yang de Baudelaire aurait tendance à une certaine légère masculinisation du comportement, il accepte assé mal en fait les pôles féminin et masculin qui nous composent tous.

Bien que cherchant à collaborer, à s’unir, à être admis et accepté, Baudelaire aime  toutefois conserver la position dominante. IL lui arrive quelquefois d’être un peu rigide dans les contacts avec les autres, ne serait-ce que par autoprotection, en adoptant une attitude secrète et indépendante, inflexible mais en apparence seulement, se méfiant de ses émotions. Cette attitude peut alors freiner la communication et l’entente avec autrui.

En fait Baudelaire aimerait tellement être solide pour deux ! Cette exigence envers Lui-même recèle en réalité un grand besoin inavoué de protection et d’écoute.

 

Il y a 4 lettres de valeur 3

Baudelaire ne manque pas d’ épicurisme, ni de curiosité, ni d’ouverture et sens de la communication, il a parfois tendance à parler beaucoup, non sans adresse il est vrai, comme à se disperser avec une certaine extravagance teintée d’impatience et un zeste de coquetterie ou encore des tendances mondaines qui ne structurent en fait rien de bien durable.

C’est un personnage créatif, de tempérament artiste, il a une  personnalité qui est faite pour exprimer ou s’exprimer. Mais paradoxalement il semble éprouver quelques difficultés pour s’exprimer clairement. Est-ce par peur de la critique ou bien encore de ses exigences personnelles…?

Très attiré par les choses rares, il y accorde beaucoup de valeur , d’autant plus qu’il aurait tendance à avancer lentement, mais sûrement. Avec Baudelaire tout doit être net, adéquat, chaque chose à sa place. Son originalité, sa créativité, sa communication, son ouverture et ses élans s’en trouvent quelque peu freinés, ou alors durcis par son propre entêtement.

Il lui serai nécessaire de prendre du recul, sans rester braqué sur ce qu’il a fait, restant critique mais en mettant  en œuvre !

Baudelaire en fait manque de confiance en lui, peur, doutes, angoisses freinent ses élans. Il doit s’ouvrir davantage, sans croire qu’on lui tend des pièges. Prudence n’est pas synonyme de paranoïa…

Alors il profitera d’un potentiel rare qui sommeille en lui..

 

Il y a 1 lettre de valeur 4

Ici Baudelaire est un éternel insatisfait, en fait la solution se trouve dans une meilleure discipline de lui-même. Il doit ordonner, structurer ses pensées, faire preuve de régularité et de constance. 

Il lui faut être tenace, stable, tant que psychologiquement que vis-à-vis de son ouvrage.

L’ordre ne semble être guère son fort, l’ordre mental y compris, Baudelaire se veux  néanmoins responsable de ses propres structures, avec un certain conservatisme plus ou moins latent, voire parfois un rien de dogmatisme.

ce qui caractérise le plus Baudelaire c’est l’ardeur, la volonté sinon obstination, le sérieux, la loyauté et le sens du devoir. C’est un personnage tenace, compétent, mais parfois un peu crispé, il semble hésiter entre le désir d’entreprendre avec passion et le besoin de respecter certaines limites et certains critères.

Baudelaire doit essayez de concilier ses envies d’indépendance, ses aspirations idéalistes et la nécessité d’un certain encadrement. S’il souhaite du solide et du permanent, il doit agir dans ce sens au lieu de voir uniquement les frustrations, de rejeter les déconvenues ou les responsabilités sur autrui. Il doit ni plus ni moins s’assouplir, s’ouvrir davantage tout en se tenant à ses options de manière ferme et continue, en voyant le côté positif des choses. 

 

Il y a 3 lettres de valeur 5

Baudelaire est l’image même du caméléon, du nomade,  du curieux, de l’aventurier que les nouveaux rivages inconnus attirent, que les expériences neuves excitent, refusant toute chaîne, tout engagement à long terme et toute contrainte.

Baudelaire est un être sociable, un être de communication, il possède un grand sens relationnel, de la polyvalence, une mobilité certaine et une séduction naturelle. Autant il peu se  passionner et transmettre adroitement le résultat de sa passion, autant il peu aussi avoir des élans démesurés, intenses comme fugaces, avoir besoin d’être admiré pour sa personnalité, être préoccupé par son apparence et sa sensualité. Il aime recevoir des compliments.

Baudelaire doit faire attention à ne pas abusez de sa liberté au détriment d’autrui, ne serait-ce que par inconscience, ni à user de ses sens ou de sa sexualité avec trop de légèreté.

Il doit apprendre à s’adapter sans une trop grande mouvance, ne pas tomber dans les excès sous le couvert d’une autonomie. Ni de sauter de la bonne humeur à la colère soudaine, il ne doit pas  confondre création avec consommation, expression avec éparpillement ! et tout sera alors à son véritable avantage.

 

Il y a pas de lettre de valeur 6

Dans ce cas Baudelaire ne doit pas fuir ni les responsabilités, ni les obligations. Il doit accepter les choses et les êtres tels qu’ils sont, et non pas tels qu’il les souhaiterez sans chercher une perfection utopiste. Sinon, gare aux séparations affectives comme aux choix erronés.

A force de rêver  à la gente damoiselle qui n’attendent que lui, il risque de trouver plus de déconvenues et de désillusions que de récompenses.

Son besoin affectif est tel, que ses tendances émotives réclament quelques concessions, ainsi qu’une plus grande stabilité dans ses options, pour pouvoir fonder un foyer durable et chaleureux.

Les impulsions de Baudelaire vers l’harmonie et la douceur sensuelle semblent se faire sans détours. C’est un personnage qui se méfie assez des réactions émotives, des siennes comme celles d’autrui. il cherche à assumer ses responsabilités  teintées de sécurité affective, avec des réactions énergiques et une fierté parfois irritable. 

Il doit également savoir jouer les médiateurs et concéder quelque peu, l’idéal n’étant pas de ce monde.

Il lui serait profitable d’arrondir un peu la forme de ses exigences vis à vis d’autrui et de sa partenaire. Il doit pondérer son perfectionnisme. Inutile de chercher à atteindre l’inaccessible étoile. Il faut accepter les différences et travailler sur ses émotions.

C’est alors que les choses s’arrangeront et deviendront plus simples. Ainsi il saura ce qu’il veux vraiment et non plus ce qu’il ne voulait pas en restant toutefois ferme dans ses options. L’essentiel étant d’être avant tout soi-même et d’agir sans attendre d’approbation. L’équilibre recherché se trouvant en soi.

 

Il y a pas de lettre de valeur 7

Dans son adolescence Baudelaire pu se contenter de superficialité, en n’allant pas au fond des choses, se satisfaisant des apparences et de l’instant présent, à refuser toute raison, ou encore c’est un manque de confiance en lui, et par conséquent dans autrui, qui à pu longtemps le marquer. Il en demeure une certaine insubordination, fantaisie ou désordre, fut-il uniquement mental, une susceptibilité assez vive, et le rejet de la hiérarchie qui soit l’ indispose, soit l’ excite dans le sens critique.

En fait Baudelaire doit se donner  un peu plus de discipline intérieure. Prendre du recul par rapport à ses émotions. En fait, la vraie question est de savoir, de reconnaître et d’assumer ce qu’il est .

Généralement ses idées sont assez originales, il aime se changer en professeur , bien qu’il préfère par moments rester seul pour méditer et réfléchir sur ses centres d’intérêt. Baudelaire doit moins Douter de lui et des autres. Il ne faut pas confondre méfiance et prudence.

Baudelaire doit fouiller, aller au fond des choses et de lui même, ne pas se contenter d’une approche superficielle. Il découvrira alors êtres et choses sous un nouveau jour, de façon plus approfondi. Il doit avoir confiance en lui mais en lui seul.

 

Il y a 1 de lettre de valeur 8

Avec une fois le 8, Baudelaire doit améliorer ses rapports avec l’argent et le matériel en leur accordant leur juste valeur, leur vraie place, sous peine de connaître des moments de confort, basé sur la raison, la sagesse, la prévoyance et l’épargne, aussitôt suivis par des épreuves et des manques dont il est l’unique responsable.

Il ne doit pas vouloir tout faire par lui-même, détenir le pouvoir, dans ses seules mains. Il doit apprendre un peu à partager, sans ostentation. Atténuer son ambition, si valable soit-elle. Tout excès, tout abus, toute fausse note, tout écart risquent de lui coûter cher…

Baudelaire recherche l’expansion, la production avec fougue et passion, avec indépendance et habileté. Normalement il sait convaincre, en défendant son bon droit, ses intérêts.

Vivacité d’esprit, persuasion, loyauté, force de caractère et logique semblent faire partie intégrante de sa personnalité. Il lui faudrait simplement ne pas rigidifier  trop ses exigences, qu’il sache faire preuve d’un peu plus de patience… et de modestie.

Canalisez et maîtrisez ses énergies… c’est cela le véritable contrôle : sur soi !

 

Il y a 3 de lettres de valeur 9

Baudelaire est de nature hyperémotive, impressionnable, artiste, généreuse, idéaliste, voire même utopiste, remarquable conseiller ou orateur, il doit veiller à ne pas se faire vampiriser par de fausses causes ou de fausses gens.

L’ humanisme de Baudelaire a besoin de s’exprimer, que ce soit par la parole, le geste, l’écriture,  car son tempérament artiste prédomine. Mais faites attention à l’émotivité !

Il lui faut développer une démarche altruiste, originale, compréhensive, tout en restant sociable, à l’aise dans les relations humaines. 

Mais, il doit prendre soin de se préserver, c’est un devoir. Donner à bon escient. Apprendre la prudence, compte tenu de sa naïveté. Aider, consoler, guider, conseiller, mais sans qu’on le sache ni qu’on en parle forcément. Il doit également se méfier d’une tendance à vouloir paraître…

Baudelaire ne doit pas se disperser pas à la recherche d’un idéal inaccessible. Il  gâcherai ses capacités et ses dons.

 

Les Nombres Manquants dits KarmiquesKarma 4 :

Ici ce sont les notions de travail, de persévérance, d’ordre, de méthode, de logique, d’application, de conscience, d’élaboration , de construction et d’autodiscipline qui sont à assumer ou à développer par Baudelaire. Même si tout cela peut paraître contraignant et frustrant si l’on veut du solide et du durable, il faut le mériter. 

Karma 6 :

Ici c’est la quête affective, le désir de calme, de sécurité , le sens des responsabilités, l’union, la méditation et l’ajustement qui sont touchés.

Là Baudelaire doit accepter la réalité des êtres et des choses tels qu’ils sont, il ne doit pas trop avoir d’ exigences envers eux, en évitant aussi bien l’intolérance qu’une hyperémotivité lunatique comme les utopies par définition inaccessibles. L’harmonie se trouve en lui. En fait il doit commencer par s’aimer, par s’accepter, par se réaliser pour pouvoir être aimé à son tour.

Karma 7 :

Avec un 7 manquant c’est le domaine de la vie intérieure, de la recherche et de la connaissance des causes existentielles, de l’analyse, du savoir, de la philosophie, de la solitude et de la prudence qui sont mis en avant. Baudelaire doit éviter toute superficialité, toute étroitesse de vue,  ou encore à être trop perfectionniste.  Il doit réfléchir sans se déconnecter de la réalité et s’exprimer à bon escient.

Il est salutaire pour Baudelaire d’accepter ce qu’il est, sans narcissisme ni introversion, de s’assumer et d’évoluer de manière à dépasser l’incompréhension, la différence ou les quiproquos.

 

Il y a une dette Karmique 16

Il s’agit là d’une dette qui touche à l’esprit. Cette dette 16, indique que dans une période antérieure à la naissance, il a existé des amours difficiles qui, dans la mémoire des vies antérieures, on fait du tort à autrui. Et il reste une trace de ces instants dans l’inconscient de Baudelaire.

Si Baudelaire laisse faire ces laissés pour compte, il connaîtra des ruptures ou encore des cassures dans divers domaines, mais surtout dans sa vie affective. Mais il peut s’agir également de pertes sur le plan matériel.

Si Baudelaire ne s’ouvre pas à une dimension plus humaine, e, agissant en être responsable, les problèmes matériels provoqués par le nombre 16 seront impitoyables.

En effet le 16 se rapporte à toute une gamme de problèmes alarmants ou douloureux. Cela peut être dans un premier temps des mauvaises surprises, des imprévus désagréables et même coûteux, des périodes de crises ( surtout dans la vie sentimentale ) ou encore dans un deuxième temps, des vols, une faillite, un changement brutal dans l’existence, un accident, une destruction, etc. En fait le 16 fait allusion à un arrêt rapide soit d’une relation ou soit d’un projet et quelquefois les deux.. Il symbolise un évènement brutal qui met fin à une situation précédente.

Il peut toucher n’importe quel domaine et c’est à la personne d’évaluer les risques et le danger à venir en fonction de ses erreurs ou excès ( passés ou présent ). Sur le plan psychologique et pour Baudelaire, cela indique qu’il sera confronté à un moment de sa vie à une importante désillusion, une profonde blessure morale, un effondrement sur le plan émotif ou encore une importante défaite qui peut se traduire par une perte de pouvoir, une perte de soutiens voire même de crédibilité.

Pour arrêter ce processus, il faut donc que Baudelaire s’ouvre d’avantage aux autres, qu’il aille vers un amour plus universel et plus spirituel, sans toutefois avoir peur de vivre l’amour personnel. En effet le 7 issu du 16, est un nombre cérébral et qui craint trop souvent l’amour. L’effondrement occasionné par le 16 permettra alors une renaissance plus spirituelle et plus humaine.

Il y a une dette Karmique 14

Cette dette karmique touche les sens physiques, elle indique que dans une vie antérieure, il y eu soit un abus soit une absence de liberté et plus particulièrement de liberté sexuelle.

Elle porte donc avant tout sur les sens physiques , mais aussi sur les cinq sens de Baudelaire. Cette dette se situant dans la date de naissance risque d’éloigner de Baudelaire ce qui lui est cher. Il peut s’agir de ruptures affectives, mais aussi des déceptions relationnelles. Ce diagnostic peut également comprendre la maladie.

Pour enrayer cette dette, il faut que Baudelaire s’applique à sa liberté de façon plus consciente, il doit apprendre à bien gérer sa liberté, sans abus ni excès de ses sens, ni de sa sexualité, ou encore d’en profiter plus si cette dernière est mal vécue. Une foie cette conscience acquise le 5 qui est issu de ce 14 apportera un changement important .

 

Le caractère Baudelaire

Charles Baudelaire est un être très sensible et humaniste, tout ce qui est injuste lui fait horreur et le choque profondément. Il donnerait sa chemise pour une bonne cause. Sa quête essentiel, concerne la recherche d’harmonie et d’équilibre, il possède une volonté qui le pousse fréquemment à entreprendre des actions pour les autres, en être altruiste qu’il est. Certes, il peut être très dévoué, mais le moins que l’on puisse dire c’est qu’il n’est pas étouffé par son ego.

Baudelaire est quelqu’un qui est toujours en activité, il ne peut rester à rien faire, quitte à se donner l’illusion d’être utile. Il est direct et relativement franc dans ses propos, ce qui occasionne quelquefois des heurts, des litiges avec son entourage. Généralement face à ce type de situation délicates, il cherche à en atténuer les effets en usant à la fois de son charisme et en analysant la cause du problème.

Son souhait le plus profond, hormis sa recherche d’équilibre et d’harmonie, est de nouer des relations, de communiquer ainsi que de créer, il fait tout ce qui lui est possible pour atteindre cette harmonie tant dans la vie privé que professionnelle. Il se sait intelligent et se comporte comme tel, pour innover dans toutes sorte d’expérience originale liée à la communication. Par contre il a du mal à assumer certaines de ses responsabilités familiales et / ou affectives, tout comme l’héritage de ses ascendants.

Baudelaire est avant tout un créatif dans l’âme, et a en permanence ce besoin de créer, dés lors tous les moyens sont bon pour exprimer son art. Il aime faire profiter son entourage de ses connaissances, car à ses yeux, le savoir, la connaissance est avant tout qu’il est transmissible, mais cela vient aussi du fait que Baudelaire à besoin d’être entouré et écouté, pour ne pas dire admiré. Il a un profond respect pour la tradition et sait écouter ainsi que transmettre. Il aime également vivre des émotions intenses et les plaisirs sensuels sont important dans sa vie, étant toujours en recherche de nouvelles sensations.

Baudelaire est d’une grande susceptibilité, qui le fait parfois paraître comme quelqu’un d’instable. C’est un être relativement intuitif vis-à-vis de son proche entourage, et il est fréquents que ses pressentiments s’avèrent fondés, mais il rencontre des difficultés pour en parler, préférant dans ce cas les garder pour lui, évitant ainsi tout mauvais jugements et critiques. Quoiqu’il en soit grâce à ses intuitions, Baudelaire est à même de bien percevoir les gens qui l’entoure et donc de s’adapter à eux.

Voyons à présent quelles sont les principales qualités de Baudelaire. Il ne fait nul doute que ce dernier possède une certaine force de caractère, mais celle-ci sera testée , éprouvée durant certaines périodes de sa vie, en raison de la présence des défis de vie 1, 5 et 6. De nature plutôt sociable, généralement son entourage l’apprécie, et il arrive même qu’on le recherche. Baudelaire a une certaine aisance pour ce faire des amis. C’est quelqu’un qui est ingénieux, créatif et doué pour tout ce qui touche au monde de l’art.

C’est un personnage loyal et à qui on accorde facilement sa confiance, on apprécie son savoir et ses qualités d’organisation et de méthode. Mais il a une manière très personnel de l’ordre, qui n’est pas forcément celle que l’on connait habituellement. Obstiné, têtu, il aime être celui qui prend les décisions et de quelle façon il va gérer et organiser sa façon de travailler. Épris de liberté, il n’aime pas qu’on lui impose un ordre quelconque. En dehors de tout cela, Baudelaire aime partager ses découvertes, ses expériences, son goût de la liberté, ses voyages, même si certains de ceux-ci sont intérieurs et plus spirituels, il aime aussi parler des plaisirs des sens avec ses amis (ies).

Communément c’est quelqu’un sur qui on peut compter et qui c’est être juste. Altruiste, il plait par sa capacité à comprendre et à aimé les autres, il aurai même tendance à vouloir un peu trop s’en occuper et à les soulager de leurs fardeaux, quitte à ‘sen oublier lui-même. Sur le plan affectif, il est en quête de son idéal, souvent déçu, il sera amené à se réfugier de temps à autres dans des paradis artificiels.

Baudelaire n’aime pas recevoir des conseils ou bien des ordres, c’est un indépendant qui veux gérer sa vie comme il l’entend, même si pourtant il a besoin des autres. C’est quelqu’un d’hypersensible, entêté et intransigeant, qui doit apprendre à contrôler ses émotions, dés lors il deviendra plus facile à vivre. IL n’aime pas trop se charger de responsabilités et pourtant il devra apprendre (défi 6) car cela est nécessaire pour son épanouissement. En devenant également plus conciliant il aura fait un premier pas. Car il est noter qu’avec Baudelaire c’est tout ou rien, il peut parfois apparaître comme extraverti ou introverti. Il doit impérativement se stabiliser, s’équilibrer pour s’épanouir sereinement et pleinement.

En fait il est très difficile pour Baudelaire d’entretenir une relation durable tant dans la vie affective que dans la vie professionnelle. Ce n’est pas qu’il est pas capable de collaborer, coopérer ou de vivre une union sentimental, il faut seulement qu’il n’est pas de responsabilités à prendre .De ce fait union ou association professionnelle devient délicate, car préférant laisser le soin d’assumer les dites responsabilités à ses partenaires. Le désir de bouger, de sortir, de vivre des expériences diverses l’emporte et l’éloigne souvent du domicile.

La destinée de Baudelaire est influencée par le Nombre 7.Ce qui indique une vie plutôt indépendante et intérieure, teintée de réflexion et d’analyse. Mais aussi de nombreux retards, des délais dans l’avancement des projets et des réalisations. Le destin de Baudelaire sera marqué profondément par des irrégularités, des effondrements, des nouveaux départs se succéderont après des périodes de crises.

Mais il est bon de distinguer les aspects de ce Chemin de vie, où il sera nécessaire de fournir des efforts particuliers, et ce durant plusieurs années. Tout d’abord, il faut qu’il tienne ses engagements sans paraître instable ou inconsistant, en prenant conscience que les responsabilités peuvent être une source d’épanouissement, et qu’il ne faut pas les fuir parce qu’elles ne correspondent pas à son idéal. Il faut gagner en rigueur, car il est fréquent que ce problème trouve son origine dans des difficultés lié à une ambiance délicate au sein familial. Baudelaire doit cesser d’avoir des doutes sur lui-même et sur ses capacités, ainsi que des doutes sur ceux qui l’entourent. 

C’est bien de ne comptez que sur soi-même en entretenant un espoir permanent, mais il est bien également de s’ouvrir un peu plus aux autres. 

« Apprendre à donner le meilleur de soi-même, pour l’apprendre ensuite aux autres… »

Pour vos questions concernant votre vie amoureuse ou votre vie professionnelle, appelez Madame Soleil gratuitement au 0497247063
Written By
More from Madame Soleil

Espérer son retour : oui ou non ? Voyons la numérologie

Etes vous compatible avec votre chéri? La rencontre que vous venez de...
Read More

Laisser un commentaire